Détatouage
Détatouage naturel

Détatouage naturel

Quelles sont les alternatives au détatouage laser : le détatouage naturel ?

 

Des alternatives au détatouage laser picoseconde sont proposées sur internet, nous attirons votre attention sur l’aspect aléatoire de ces procédés de détatouage dits naturels…

En tant que centre référent de détatouage, nous sommes sollicités et avons pu constater les résultats de méthodes de détatouage dites naturelles. De nombreuses procédures sont proposées, détatouage par chirurgie, détatouage dit sans laser par dermabrasion, détatouage par acide lactique, procédé de pigment killer et procédure de skinial.

Peut-on détatouer sans usage du laser picosure : acide lactique, dermabrasion, chirurgie...évitez les effets secondaires.

Peut-on détatouer sans usage du laser picosure : acide lactique, dermabrasion, chirurgie…évitez les effets secondaires.

En pratique, aucune de ces procédures permet d’avoir une efficacité, la sécurité et la rapiditié d’un détatouage laser de nouvelle génération picoseconde.

L’ensemble de ces procédures s’apparentent à essayer d’enlever mécaniquement ou chimiquement les pigments contenus dans la peau. S’il s’agit d’un tatouage non professionnel, très superficiel : ces procédures peuvent suffire mais dans les tatouages modernes artistiques ou les dermo-pigmentations, dans la plupart des cas, ces procédures sont inefficaces et nous avons pu constater à plusieurs reprises des effets secondaires.

Les effets secondaires sont dû à une agressivité de la couche basale de la peau entraînant un défaut de cicatrisation. Cela s’apparente par analogie à une brûlure. Toute brûlure cicatrise en laissant des traces ce qui est à l’opposé de la stratégie aves les lasers de détatouage.

Pour un détatouage, il est conseillé de consulter un médecin, certains procédés naturels entraînent plus de dégâts que le tatouage lui-même.

Le Dr Smarrito est chirurgien esthétique mais il déconseille le plus possible l’ablation chirurgicale du tatouage par une cicatrice car ce tatouage est alors remplacé par une cicatrice souvent assez visible dès la première année. Le seul intérêt de l’ablation chirurgicale serait de retatouer autour de la cicatrice mais il faut constater qu’en principe avec le laser disponible au centre laser RIVIERAclinic, la cicatrice est plus préjudiciable que le cumul de séances pour estomper ou éliminer la trace du tattoo.

Les procédés chimiques ou de dermabrasion agressive sont aussi déconseillés car nous avons pu voir un certains nombres de cicatrices rétractiles dû à la brûlure cutanée.

Nous restons donc à votre entière disposition pour toute information pour le détatouage picoseconde.

A noter que le détatouage par laser Q-Switch n’entre pas dans le cadre du détatouage naturel. Le laser Q-Switch a une longueur d’onde qui permet de faire du détatouage mais l’impulsion étant plus longue qu’avec le laser picoseconde, l’effet est moins impactant sur le pigment et l’émission thermique responsable d’une trace résiduelle. Des lasers Q-Switch peuvent dont être utilisés pour le détatouage mais ils sont maintenant dans une catégorie d’efficacité inférieure et d’effet secondaire supérieur au laser picoseconde.