Faq

Patricia, 29 ans, Vevey.

Chère Patricia,

Vous pouvez bénéficier d’une consultation gratuite afin d’obtenir toutes les explications nécessaires La première visite permet de vérifier vos antécédents et la faisabilité du traitement. Globalement, nous pouvons traiter tous les types de peau et l’ensemble des poils, sauf s’ils sont blancs ou sous forme de duvet. Vous pouvez regarder nos vidéos sur l’épilation laser.

A bientôt.

Harmony, lasériste

Patrice, 57 ans, Neuchatel.

Le mot laser est le sigle de LIGHT AMPLIFICATION BY STIMULATED EMISSION ON RADIATION qui signifie amplification lumineuse par émission stimulée de radiation

L’épilation au laser de classe IV est une méthode révolutionnaire, une méthode efficace qui a fait ses preuves.

La nouvelle génération de laser peut enfin traiter tout type de peau (même les peaux foncées) qui ne pouvaient bénéficier de cette technique avant et réduisant ainsi le risque de brûlure de la peau qui étaient le soucis des 1er génération de lasers.

Dr SMARRITO, médecin FMH.

Valérie, 42 ans, Morges.

L’épilation laser est une technique révolutionnaire et qui donne les meilleurs résultats :

  • le rasage : quasi quotidien, et une repousse du poil dure
  • la pince à épiler : efficace sur de toutes petites zones, risque de poils incarnés
  • la cire : efficace mais répétitif dans la durée (un rdv toute les trois semaines)
  • le laser : simple, rapide, efficace et devient définitif au bout de plusieurs séances

Morgane, esthéticienne & laseriste.

Bora, 37 ans, Belmont.

Grâce à la nouvelle génération de laser, l’épilation au laser est maintenant possible pour tout type de peau.

L’épilation laser ou lumière pulsée cible la mélanine contenue dans le poil mais aussi dans la peau. Le médecin devra donc tenir compte de la couleur du poil mais également de la peau.

Dr SMARRITO, médecin FMH.

Hélene, 25 ans, Montreux.

Hélas non

Le principe même du laser ou de la lumière pulsée est qu’il cible la mélanine contenue dans le poil. Si celui-ci en est dépourvu, le procédé ne fonctionne pas ou mal.

Les poils très blonds, roux ou blancs ne seront pas détruits par le laser ou très partiellement.

Morgane, Esthéticienne & Lasériste.

Eva, 34 ans, Montreux.

A court terme : 

On parle plus volontiers d’épilation de longue durée.

Avec le traitement au laser le poil est minimisé, le diamètre est rétrécie (le poils mettra beaucoup plus de temps à réapparaître et sera beaucoup plus fin).

A la fin du traitement :

Au bout de 6 séances en moyenne l’épilation est quasiment complète. L’épilation au laser tue le bulbe, le poil ne repoussera jamais.

80 à 95 % des poils traités au laser ne repouseront jamais.

Pour 5 à 10 % des patients le traités au laser le résultat échoue, souvent à cause d’un traitement spécifique ou d’un dérèglement hormonal.

Harmony, lasériste

Patricia, 17 ans, Genève.

A partir de 20 ans et surtout à la fin de la puberté, avant cette âge certains poils terminaux se sont pas encore apparus.

Dr SMARRITO, médecin FMH.

Patricia, 27 ans, Ovronnaz.

La durée des séances varie en fonction de la taille de la zone à traiter et de sa pilosité (aisselle 20 min et 1h à 1h30 pour les jambes par exemple).

Afin d’optimiser le traitement et de le rendre définitif plusieurs séances sont nécessaires.

Le nombre de séance sera évalué au préalable lors du premier entretien avec le médecin ou la lasériste. Il tiendra compte du type de peau, de la couleur du poils, leur épaisseur et enfin de la zone à traiter (certaines zones comme le visage nécessitent un nombre de séance plus important).

Le laser agit exclusivement sur les poils en phase de croissance, et ils n’ont pas un cycle de croissance homogène ce qui explique également  la nécessité de renouveler les séances.

Le délai entre chaque séance dépend du cycle pilaire de chacun. De plus, au fur et à mesure du traitement les poils vont se raréfier et les séances seront également plus espacées.

Le nombre de séances et le délais de renouvellement varient en fonction de la zone à traiter et du métabolisme de chaque individu.

Harmony, Lasériste

Svletana, 36 ans, Villars.

Question technique…

Effectivement, le cycle de croissance d’un poil se décompose en 3 phases : anagène, catagène, télogène.

L’anagène, est la phase de croissance et concerne près de 85% de notre pilosité à un instant donné et dure en moyenne de 5 ans. C’est durant cette phase que l’épilation laser s’avère être la plus efficace, les poils sont pendant cette période denses en mélanine.

En revanche, les deux autres phases ne sont absolument pas propices, le taux de mélanine étant alors faible et le laser ne voit pas le poil. C’est pour cela qu’il faut respecter un délai entre les séances, nous vous renseignons après les séances sur le délai idéal.

Dr SMARRITO, médecin FMH.